Méthodes culturellement acceptables de "Enterrement" des corps d'IA mortes [fermé]

Andon 09/08/2017. 17 answers, 4.258 views
science-fiction artificial-intelligence death

Dans ce monde, les IA sont traitées comme des personnes. Juridiquement, culturellement, éthiquement ...

Cela inclut leurs "corps". Maintenant, qu'est-ce qu'un corps d'AI? Dépend de l'IA. Les plus faciles à définir sont les zones spatiales - Si une AI contrôle un navire, ce navire est son corps. S'ils maîtrisent un bâtiment, ce bâtiment est leur corps.

Il est possible qu'un navire soit endommagé de manière à détruire l'IA qui le contrôle mais à laisser le bateau lui-même en grande partie intact. Culturellement, cela est traité comme le corps d'un humain.

What do we do with it? De toute évidence, pour quelque chose de la taille d'un engin spatial, vous ne pouvez pas creuser un trou et l'enterrer. La crémation n'est pas non plus une option. Vous pouvez enlever des appareils et des machines et le déplacer ailleurs, ce qui est souvent fait et ressemble à un don d'organes pour un humain. Les humains meurent, mais leur cœur est bon. Mettez-le dans un humain qui a un mauvais cœur. AI décède, mais ils ont un assemblage de propulseur parfaitement bon. Mettez-le dans une AI qui a besoin d'une nouvelle. Bien que, technologiquement, dans cet univers, des transplantations de cerveaux soient possibles, il existe des moyens meilleurs et faciles de réparer quelqu'un, et il existe également un stigmate culturel contre une telle procédure, qui s'étend à la notion similaire de mettre une nouvelle IA dans un corps plus ancien. Cela s'est bien passé, bien sûr, mais c'est peu fréquent et «étrange».

Avec les navires modernes, nous les coupons et les enroulons, un processus qui ne reçoit aucune sorte de respect pour le navire qui a été mis au rebut. Il y a des endroits où les navires sont échoués et les gens les creusent avec des chalumeaux pour les pièces précieuses, mais la peau et le repos sont laissés pourrir. Et lorsque nous démolissons un bâtiment, il est habituellement réalisé par des explosifs et les débris qui en résultent sont déchirés par des machines lourdes.

Le corps d'une IA aurait besoin d'une forme d'élimination respectueuse. Le corps externe d'une AI serait généralement constitué de matériaux communs qui ne nécessitent pas d'être recyclés, mais il faut faire quelque chose avec le corps, en particulier dans les cas de bâtiments.

For clarification: les décès d'IA sont rares. Étant de nature mécanique, leurs pièces peuvent être remplacées ou réparées, souvent au-delà d'un point où un humain pourrait se remettre, bien qu'ils puissent encore souffrir de perte de mémoire si une redondance suffisante était endommagée. D'une manière générale, la mort d'une IA provient de dommages catastrophiques, tels que des armes ou des accidents industriels. Les IA basées sur les bâtiments sont particulièrement sûres car elles évitent beaucoup de problèmes qui résultent d'être mobiles dans un environnement hostile.

Further Clarification Depuis le moment de son activation / création, une AI est une entité juridiquement indépendante. Les «nouvelles» ou «fraîches» sont traitées comme des enfants jusqu'à ce qu'ils atteignent un certain point, légalement, mais ils sont beaucoup plus avancés que les adultes humains de nombreuses façons. Au-delà du composant initial "Starter", l'IA elle-même choisit quoi et comment son corps est construit. C'est à ce moment-là qu'une IA, qui est assez mobile à ce stade (peut-être la taille d'une grande voiture? Je ne suis pas sûre), décide de son avenir et entre dans des contrats avec des entités appropriées. Tout comme une publication à long terme, une société pourrait publier une annonce "souhaitée pour une nouvelle centrale". Une AI peut s'inscrire, conclure un accord - Ce qui comprend quel type de services fournirait l'IA, comme la puissance de sortie - Et ensuite, commencer à dicter comment son "Body" est construit. Le corps est inexorablement lié à l'IA en raison du matériel qui lui est intégré et, de façon réaliste, il est moins coûteux de reconstruire que d'essayer d'inciter une IA à adopter le corps d'un autre, d'autant plus que la mort de l'IA est généralement due à des dommages catastrophiques qui détruit une grande partie du corps.

Une IA montée sur le navire pourrait être un navire de transport (bien que je dirais que c'est peu probable puisque les navires peuvent et peuvent fonctionner et voler sans AI), conçus pour transporter et déplacer les humains et leur cargaison. Ou il pourrait s'agir d'un navire de sondage, conçu pour aller dans des endroits où les humains ne peuvent pas, avec peu ou pas de pièces accessibles par l'homme. Ou peut-être est-ce un navire de messagerie, avec un réacteur et un système d'entraînement qui irradierait quelque chose vivant dans un rayon proche.

5 Comments
2 Anixx 07/31/2017
Les AI sont-ils localisés dans une puce, un cristal, etc. ou sont-ils répartis sur les «corps»?
3 Vocoder 07/31/2017
Je pense que c'est une question vraiment fascinante - et j'ai plus de questions que de réponses en réponse. "Culturellement ... traités comme des gens". Est-ce un point critique pour moi? Une amie aurait-elle des amis ou une famille? Est-ce qu'un mélange d'humains et d'IA s'élèvera à leurs funérailles? Une IA est-elle capable de penser librement? Par exemple, un bâtiment AI favoriserait-il certains locataires par rapport à d'autres? Peut-il jalousement tuer l'amant d'un locataire qu'il obsède? Ou le grand pour moi - l'IA a-t-elle sa propre culture et ses rituels au-delà de ceux des humains? Est-ce que la méthode d'enterrement que vous posez est un produit humain, de l'IA ou des deux?
32 Kaz 07/31/2017
> Now, what constitutes an AI's body? Tout entre les accolades, après l'en-tête de déclaration de fonction.
6 Donald Hobson 07/31/2017
Pourquoi l'AI serait-elle morte? Les moteurs de son corps mobile s'usent, mais l'esprit d'AI peut se déplacer de corps en corps avec facilité. Un esprit numérique qui peut contrôler n'importe quel robot. Le matériel informatique se brise, mais la mémoire et la personnalité d'AI peuvent être sauvegardées et téléchargées sur un nouveau matériel. À moins que l'IA soit biologique et presque humaine, elle ne vieillira pas ou ne mourra pas. Ne vous attendez pas à un esprit humanoïde par défalité, il y a beaucoup d'esprits étranges et étrangers que l'IA pourrait avoir.
3 Jeroen Mostert 07/31/2017
Pour ajouter à ce que @DonaldHobson a déclaré: si les IA étaient assez sophistiqués pour être considérés comme des personnes et suffisamment souples pour être installés dans différents corps, il est difficile de voir comment ils (et leurs alliés) ne feraient pas tout pour rendre la mort même plus rare que vous le faites, tout comme nous faisons maintenant lot pour sauver la vie humaine dont nous nous soucions, même en face de grandes chances. Il est presque inconcevable que chaque IA unique au monde n'ait pas de sauvegarde dans un entreposage sécurisé quelque part avant de «habiter» any corps avec un risque de destruction. Même si la sauvegarde est ancienne et le courant ...

17 Answers


Cort Ammon 07/31/2017.

Différentes formes de vie ont besoin de rituels de mort différents. Nos rituels pour traiter nos décès sont personnalisés pour notre physiologie et notre psychologie. Il y a des considérations pratiques. On ne va pas écraser un navire entier au cours de la mort d'une IA, à moins que l'AI n'ait rendu le navire inutilisable.

Si l'humain doit enterrer les IA, nous devons avoir besoin de développer des rituels pour eux, les ordinateurs ont peut-être un certain intérêt. Je recommanderais de donner à l'IA une opportunité pour l'art. Peut-être que chaque AI possède un seul matériel qui est à lui. C'est un morceau de matériel qu'ils utilisent avec leurs propres manipulateurs robotiques, et personne ne leur dit ce qu'il devrait être. C'est peut-être une œuvre d'art inutile, si l'IA choisit, ou peut-être un circuit ultra-personnalisé à their besoins.

Il serait logique de brûler ce noyau artistique, en servant les mêmes objectifs cathartiques qu'un pyre funèbre pourrait, tout en laissant intact le reste du matériel réutilisable.

5 comments
3 Andon 07/31/2017
Fondamentalement, vous mettez l' soul de l'IA dans un objet physique, qui est ensuite traitée par des rites funéraires. Comme le phylactère d'un Lich - Ce n'est pas une partie de leur corps réel, mais très important pour eux.
1 aroth 07/31/2017
"On ne va pas écraser un navire entier au cours de la mort d'une IA, à moins que l'IA ait rendu le navire inutilisable". - Je pense que vous voulez dire, à moins the thing that caused the death of l'IA n'a rendu le navire inutilisable? En effet, des dommages importants et autres? Je ne vois pas pourquoi / comment l'IA pourrait / pourrait rendre son propre navire inutilisable.
8 Cort Ammon 07/31/2017
@aroth Si l'IA peut personnaliser le matériel, il est tout à fait possible que la croissance d'une nouvelle IA dans le navire soit aussi difficile que la transplantation d'une tête. Oui, vous pouvez attacher l'accord médullaire à la tige du cerveau, mais le propriétaire précédent du corps a personnalisé les contrôles tellement qu'il est presque impossible de réutiliser le corps. (un médecin russe demande à différer, mais on verra comment cela se passe). Je sais que j'ai assez de problèmes pour hériter du code d'un autre développeur, et beaucoup moins les restes d'une IA complète.
fyrepenguin 07/31/2017
@CortAmmon Bien que si vous avez une nouvelle IA ou un «enfant» qui habite maintenant le matériel, ce serait comme un ermite, et comme nouvel habitant du matériel, l'IA serait capable de personnaliser lentement à c'est idéal
Cort Ammon 07/31/2017
@fyrepenguin Je pourrais tout voir, bien que la nouvelle AI soit encore incapable de donner un sens au noyau de l'ancienne IA. Si vous avez déjà hérité du projet d'animal familier, vous savez ce que je veux dire. Il serait également intéressant de voir si cela mènerait à l'idée de navires hantés.

Separatrix 07/31/2017.

Je viens d'une culture qui ne fait pas de crémation, de mon point de vue les rituels de mort sont pour le vivant et l'enterrement est fondamentalement sur le recyclage, le cercle de la vie. Du sol nous sommes venus et au sol nous revenons.

Pour le bien d'une IA qui serait le creuset. Ils savent qui sont leurs créateurs, ils n'ont aucun doute à ce sujet. Qu'ils aient été construits par des personnes biologiques ou par d'autres IA, d'où ils venaient, c'est leur retour, le creuset.

Leur cercle de vie est plus court et plus direct, mais laissez-le rester un cercle. Ils sont recyclés ou fondus pour des pièces pour la prochaine génération d'IA.


JeffUK 07/31/2017.

Respecter le principe selon lequel toute la «machine» doit être éliminée.

Si les décès d'IA sont rares, et encore plus rare encore dans le cas de Building AI. Pourquoi faire quelque chose du tout? Il serait tout à fait logique (en raison de l'impraticabilité de toute autre option) de simplement laisser le bâtiment se tenir comme un monument à lui-même.

Il serait «sécurisé» aussi sensiblement que possible, ce qui serait analogue à l'embaumement, peut-être assigné un gardien / tuteur / conservateur, et laissé vide pour le reste du temps.

Les navires sont plus faciles à traiter, ils pourraient recevoir soit une sépulture Viking (peut-être par une réintégration atmosphérique, soit dirigée contre une étoile), soit simplement «Enterré à la mer» (jeté à la dérive, éventuellement ciblé sur une région «inhabituelle» inhabitable de l'espace)

Je pense que vous pourriez avoir une bonne raison de le faire (pour expliquer pourquoi ils ne sont pas simplement recyclés) si les navires et les bâtiments d'AI étaient censés s'auto-assembler dans une certaine mesure. Leur esprit et leur corps sont construits dans un processus «organique» où ils se développent en parallèle. Il n'y a aucun moyen de distinguer où l'esprit se termine et la «machine» commence.


Pharap 07/31/2017.

Tout comme dans la vie réelle, cela dépend entièrement des souhaits de l'IA .

Certains humains veulent être enterrés, certains veulent être cremés, certains veulent un enterrement en mer ou un enterrement viticole. Peut-être que certaines IA possèdent leur «corps» et exigent qu'elles soient détruites lors de leur «mort», tandis que d'autres sont heureux de faire don des parties de leur corps qui sont salvables - comme un organe donateur humain.

Si vous cherchez des moyens «poétiques» d'élimination du corps, voici une sélection:

  • L'envole dans une étoile. (Probablement le plus poétique, bien qu'il soit un peu non original.)
  • Des lunes entières, des planètes ou des astéroïdes désignés comme cimetières. (Apporte une nouvelle signification à «aller au ciel»).
  • L'enduire dans un océan (de préférence quelque part inhabité afin de ne pas nuire à la faune).
  • Le laisser tomber dans un seau d'acide. Cela pourrait sembler sévère, mais il garantit que tout le corps sera parti et c'est probablement la meilleure chose à faire pour la crémation.
3 comments
3 T.J.L. 07/31/2017
Je suis assez sûr de le lancer dans une étoile est la prochaine meilleure chose à la crémation ... parce que c'est la crémation.
Pharap 08/02/2017
@TJL C'est plus qu'une simple incinération, il y a aussi des champs magnétiques et des contraintes gravitationnelles. En plus de cela, si vous le considérez comme une pure incinération, alors il ne peut pas être la meilleure chose à faire pour la crémation. La crémation ne peut pas être la prochaine meilleure chose à elle-même.
1 Harper 08/02/2017
La vie sauvage aime les navires creux si vous prenez les substances toxiques. Un porte-avions a obtenu son carburant et ses réservoirs à vapeur nettoyés à la vapeur, et une élimination exhaustive de son amiante, et a été coulé pour un récif. Les plongeurs l'aiment aussi.

Harper 08/01/2017.

Puisque ce qui rend une AI et une IA et non des composants est entièrement virtuel ...

... La mort d'une IA signifie qu'elle est parti. Il n'y a rien à enterrer.

Nous commémorons effectivement le décès des humains dont les corps sont perdus, comme le Challenger ou le Columbia 7, ou les marins perdus en mer. Et c'est une option: The empty casket . Ou le nom sur le mémorial.

entrez la description de l'image ici

Aujourd'hui, nous célébrons également les grandes structures que nous mettons en repos. La cloche, l'ancre, l'arc ou le pont d'un navire. Les pierres angulaires des bâtiments. Plaques d'immatriculation des locomotives. Il est financièrement impossible de placer tout dans la conservation, donc nous préservons les bits.

entrez la description de l'image ici entrez la description de l'image ici entrez la description de l'image ici

Same thing here . Si l'AI meurt, mais la structure (navire) est trop précieuse pour faire marcher tout dans le service des musées ... alors vous do the same thing . Supprimez une pièce renfermable et remplaçable sur le mémorial. Ensuite, construisez un nouveau, éventuellement dans le cadre de la réhabilitation que vous faites de toute façon.

Le navire est identifié par le nom de l'IA et vous le renommez

Peut-être rename the structure after an AI death -vous rename the structure after an AI death . Donc, sa plaque signalétique serait la chose évidente à conserver. Cela peut même être une compréhension dans une grande structure de conception: que le navire est référencé par le nom de l'IA. Lorsque l'AI meurt, le navire n'est plus Eagle mais est simplement BuNo M-657 jusqu'à ce qu'une nouvelle IA soit installée.

entrez la description de l'image ici

5 comments
L.Dutch 07/31/2017
Cela ne répond pas à la question. Pour critiquer ou demander des éclaircissements à un auteur, laissez un commentaire en dessous de leur publication. - De l'examen
2 Stig Hemmer 07/31/2017
On peut en dire autant pour les humains. Mon corps n'est pas moi. Vous devriez expliquer mieux ce qui rend les IA différents.
1 Harper 07/31/2017
@StigHemmer comment ça se passe?
1 Harper 07/31/2017
@ L.Dutch Comment ça va?
1 Stig Hemmer 08/01/2017
Beaucoup mieux! +1

Philipp 07/31/2017.

Trashing un bâtiment ou un navire parfaitement juste parce que l'IA qui le contrôle échoue serait un énorme gaspillage de ressources. Vous ne couperiez pas un navire juste parce que le capitaine décède, voulez-vous?

L'IA qui contrôle un navire n'est pas le navire. L'AI est l'entité qui controls le navire. L'équivalent de l'IA d'une «bobine mortelle» serait l'ordinateur sur lequel il fonctionne, et non la coque du navire.

Imaginez que le moteur de votre bateau échoue alors qu'il est sur un parcours de collision avec une étoile. Vous devez l'abandonner. Quelle serait la façon éthiquement correcte de faire avec le navire AI? Laissez-le mourir? Pas si vous pouvez l'enregistrer. Sauvegardez-le sur un périphérique de stockage et prenez-le avec vous. Lorsque ce n'est pas possible, retirez l'ensemble de l'ordinateur principal avec l'IA et remenez-le dans un module d'échappement. Plus tard, vous le chargeriez ensuite dans un cadre central de retraite où les vieilles IA passent la soirée de leur vie ou vous construirez un nouveau navire pour l'IA et le mettez en place.

Lorsque l'AI qui gère votre navire ou votre immeuble échoue, retirez le noyau de l'ordinateur central qui abrite l'IA. Éliminez-le de manière respectueuse (arrondissez-le, crematez le tout). Cela pourrait en fait être la seule chose que vous pouvez faire avec elle: le réseau neuronal qui héberge l'IA peut être implémenté dans un matériel, donc, lorsqu'il échoue, vous ne pouvez le restaurer que par une sauvegarde. Ensuite, remplacez le noyau de l'ordinateur par un nouveau qui exécute une nouvelle IA. Que l'AI reprenne le travail de son prédécesseur.

3 comments
3 Andon 07/31/2017
Il ne s'agit pas nécessairement d'être logique ou ingénieux. Dans ce monde, legally, un navire est le corps de l'IA de la même manière que le corps d'un humain est à eux. De plus, culturellement, il est joint. Tout simplement enterrer des corps humains est un peu gaspillé et se nourrit de ressources précieuses (terre), mais nous le faisons de toute façon en raison de la culture et des lois. C'est l'angle que je viens, et non pas sur la logique. De plus, en général, l'IA serait entièrement intégrée à un navire ou à un bâtiment et n'est pas vraiment extractible via un puit d'échappement ou d'autres moyens.
1 Florian Schaetz 07/31/2017
Si les ressources organiques sont rares dans l'espace, il est probable que les corps humains ne seront plus enfouis, mais recyclés. Les humains sont très adaptables et, bien que les rituels semblent importants, le pragmatisme gagne souvent à la fin - et la culture et les rituels changent pour s'adapter à la nouvelle façon. Si un navire est très précieux, alors vous ne le lâchez pas simplement parce que l'IA est morte d'un virus. Peut-être que vous enterrez le noyau AI ou quelque chose de similaire, mais même cela peut être juste un spectacle et le même noyau est réutilisé plus tard.
1 Pharap 07/31/2017
@Andon Une partie du but de l'inhumation est de sorte que le corps peut se décomposer sous la terre où il ne laissera pas une mauvaise odeur et où il se décomposera et sera consommé par des vers et d'autres insectes. Avant que la crémation soit un moyen viable d'élimination d'un corps, la principale préoccupation aurait été l'odeur - laisser un cadavre en plein air pendant trop longtemps et vous en saurez tout. Beaucoup de pratiques humaines irrationnelles ont évolué à partir de quelque chose de rationnel.

Wolfgang 07/31/2017.

Je ignorerai les aspects d'une AI qui sont simplement contenus dans un ordinateur, car il semble que ce n'est pas ce que vous voulez faire. Vous avez référencé les navires hors service. L'IA est le navire, et le navire est l'IA. (J'imagine l'Ascendant Andromeda en ce moment).

Tous les navires ne sont pas séparés pour la ferraille. Considérons un récif artificiel.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Artificial_reef

La façon dont cela pourrait fonctionner dans un monde futuriste dépend de vous, mais ce pourrait être ce que l'IA souhaitait. Aussi, considérez que l'IA aurait une volonté décrivant ce qu'il faudrait faire avec leur coquille en cas de disparition.

4 comments
Andon 07/31/2017
Les récifs artificiels sont apparus dans un commentaire de @Marty et j'aime l'idée générale. Ce n'est pas quelque chose qui peut être complètement pris dans un contexte spatial, mais le concept est sonore.
Wolfgang 07/31/2017
Désolé, je n'ai pas vu cela. Le crédit est dû. Je pense que l'idée d'une AI qui décide de ses propres décisions funéraires a cependant mérité. Qu'est-ce qui serait important pour eux? Cela pourrait être différent selon l'IA. Peut-être qu'ils aimeraient être un récif où les choses peuvent vivre, ou peut-être qu'ils veulent être lancés dans le soleil. Dépend de leur motivation.
John 07/31/2017
+1 pour mentionner ce que l'IA veut, une IA différente voudra des choses différentes tout comme les humains différents veulent des choses différentes, il suffit de regarder la gamme des pratiques funéraires humaines. Certains AI peuvent vouloir que leur peau soit adaptée au moment même où les humains font un don d'organes.
JeffUK 07/31/2017
@andon the Red Series Red Dwarf avait les anneaux d'une planète composée de la CPU d'une IA holographique (Rimmer's Light Bee, pour ceux qui la connaissent) dans votre cas, il pourrait s'agir d'une planète nain artificielle plutôt que d'un récif artificiel.

Wolfgang 07/31/2017.

Désolé d'ajouter une réponse séparée, mais je pense que l'idée est différente.

Si l'IA s'inquiète de son "corps" (coquille?), Après avoir cessé de le contrôler, il est probable qu'il soit complètement détruit, de sorte qu'il soit réutilisé et utilisé pour abriter une autre IA. Recommander de les lancer dans une étoile.

Il pourrait y avoir toute une autre histoire parallèle des IA qui ne sont complètement détruites, et leurs coquilles sont utilisées à nouveau avec des degrés divers d'acceptation.

1 comments
Michael Richardson 07/31/2017
Pour le vaisseau spatial AI et une IA avec un "corps" assez petit pour être chargé dans un vaisseau spatial, il serait beaucoup plus pratique de l'envoyer simplement sur une réintégration atmosphérique sans écrans thermiques avec une cible d'océan ouvert. Ou dans un géant gazier. Le deltaV pour influer sur une étoile que vous gérez est remarquablement élevé.

Naoskev 07/31/2017.

J'aimerais extrapoler votre question en considérant ce qui se passerait si vous gardez le navire après la mort de l'AI: peut-être une partie de l'ancien code serait bloqué, des sous-programmes inconnus causant des bugs et des dysfonctionnements.

L'ancienne IA serait un fantôme dans la coquille du navire et il n'y aurait pas d'autre moyen de s'en débarrasser que de détruire complètement le navire. Donc, pour répondre à votre question, la meilleure façon de rendre hommage à l'Amie morte serait d'envoyer le navire dans un soleil, lors d'une cérémonie glorieuse.

Et il pourrait y avoir de vieilles histoires de navires reconditionnés qui se tournent vers leur équipage ou se perdent sans trace (dans un moment où les gens étaient assez fous pour essayer de réaliser des économies en recyclant le navire).


Marty 07/31/2017.

Je pense que pour les IA, leur corps serait trop utile pour jeter.
Au lieu de cela, je suggère que, au lieu de cela, ce sont leurs esprits qui doivent être "tués" et une nouvelle IA est chargée dans le corps de coquille précieux (et encore chaud).
Si vous voulez avoir un paramètre où l'IA meurt autant (ou plus) que les humains, peut-être que les Américains souffrent d'une vieillesse beaucoup plus rapide que les humains et l'esprit de toute IA devient inévitablement sénile et potentiellement dangereux en raison de suffisamment de temps.
Je suggère qu'une solution sans douleur pour mettre une IA hors de sa misère serait de fragmenter sa conscience afin qu'elle perdre son sens et qu'elle ne se remette pas en jeu contre la personnalité de l'AI.
En outre, il faudrait qu'il y ait quelques niveaux d'intelligence basés sur le but de l'IA et de son corps, donc peut-être inclure le défaut que les IA les plus intelligents et les plus puissants sont ceux qui durent le moins de temps et doivent être redémarrés le plus souvent.
-Modifier-
Je vois que vous êtes tout à fait attaché à l'idée que AI ait des droits sur son propre corps (une idée noble), mais je dirais alors que les gouvernements / sociétés n'attacheraient pas l'IA à des objets précieux comme les bâtiments ou les véhicules.
Mais si les ressources sont si abondantes que cela ne pose pas de problème, je crois que la plongée dans un soleil, une planète avec une atmosphère caustique ou un trou noir serait un envoi approprié pour un navire spatial super intelligent.

5 comments
Andon 07/31/2017
La mort d'AI est assez rare. Je vais poser cela dans la question.
3 Marty 07/31/2017
Une autre suggestion d'élimination pourrait être de décaper les substances toxiques du corps de l'IA et de les faire couler dans l'océan pour servir de récif artificiel.
Andon 07/31/2017
Bien qu'il ne s'applique pas aux navires space , cela pourrait fonctionner pour les bâtiments. De la même manière que certaines cultures suppriment la chair et les organes et réorganisent les os des morts, le bâtiment pourrait être déplacé et mis à la mer ... ou tout ce qui est équivalent sur cette planète.
Miles Engel 07/31/2017
Des vaisseaux spatiaux pourraient être envoyés dans une étoile pour une crémation comme un funéraire. Ou envoyé dans un trou noir pour une aventure inconnue.
Pharap 07/31/2017
"que les gouvernements / sociétés n'attacheraient pas l'AI à des objets précieux comme les bâtiments ou les véhicules". J'avais la même pensée. AI vouloir un navire tout autrement utilisable scuppered sur leur mort semble être une bonne raison de ne pas mettre une IA dans un navire. Le démantèlement de leur CPU peut avoir un sens, mais pourquoi débrouiller tout un navire?

Ethan The Brave 07/31/2017.

Je pense que votre conviction qu'une IA serait la propriété personnelle de leur conteneur car leur «corps» est primitif.

L'IA est intrinsèquement incorpore, et généralement créée de telle sorte qu'elles puissent être transférées d'un corps à l'autre. Dire qu'un navire est un «corps» d'IA parce que c'est là où il s'est chargé, c'est comme dire que votre lieu de travail et / ou votre maison est votre «corps» parce que c'est là que vous avez le plus travaillé.

Comme d'autres l'ont dit, l'IA aurait probablement ses propres idées sur la façon de faire face à leur décès. Je suggère, au lieu d'un enterrement, de créer un rite de réincarnation.

Chaque IA crée une matrice de personnalité dans une zone sûre qui agit comme leur «réincarnation» chaque fois qu'elles passent pour quelque raison que ce soit. Chaque fois que AI ShipMaster Mk12 meurt, ShipMaster MK13 s'active avec la nouvelle matrice de personnalité et l'héritage de Mk12 est intact.


Eldritch Cheese 07/31/2017.

Contrairement à une personne, une AI peut être transférée à un nouveau corps sans problème. Une AI peut être copiée, modifiée, rayonnée sur une autre planète, reposant sur un disque dur pendant des millénaires, etc. Dans ce cas, qu'est-ce que cela signifie pour une IA de "mourir"? Le navire qui contient l'AI peut être effacé, mais tant que les données de l'AI sont envoyées avant que le navire ne soit perdu, l'AI peut être redémarré sur un nouveau matériel. Même si le matériel est entièrement perdu, l'IA peut être démarrée à partir d'une sauvegarde précédente, ce qui équivaut à une courte période d'amnésie.

Alors, quelles sont les formes de décès, pour lesquelles une IA pourrait souffrir? Les seuls restants sont psychologiques, où l'IA se rend compte qu'elle ne peut pas continuer comme elle est, et elle se désactive. Le redémarrage d'une autre copie de l'AI entraînerait simplement le même problème. Même si un ingénieur inverse qualifié pourrait éliminer la psychose, il peut être nécessaire d'apporter des modifications si fondamentales que l'IA n'est plus la même personne. La restauration d'une ancienne sauvegarde pourrait fonctionner, mais l'IA peut développer les mêmes problèmes psychologiques au fil du temps.

Je propose qu'une tombe d'une AI soit une copie de celle-ci, prise juste avant de se désactiver. Les visiteurs peuvent activer l'IA et converser avec elle pendant un court laps de temps. Cependant, les problèmes psychologiques sous-jacents l'affectent toujours, de sorte que l'IA doit être réinitialisée à son état enregistré fréquemment. Ces IA sont comme des fantômes: bon à parler, et pour obtenir des conseils, mais pas bon pour une longue compagnie.

2 comments
Andon 07/31/2017
Vous supposons que l'IA peut être migrée vers un nouveau matériel, et que le matériel pour chaque AI est le même, ou du moins similaire. Dans cet univers, ce n'est pas vrai. Tout comme chaque être humain est unique, chaque AI possède un ensemble unique de matériel et de logiciels qui ne peuvent pas être transférés (facilement) sur un autre corps.
Andon 07/31/2017
En outre, une copie de l'AI peu avant son auto-terminaison est semblable au clonage d'une personne atteinte d'une maladie terminale. "Salut, tu as environ un jour à vivre. Désolé."

CM_Dayton 07/31/2017.

Quelle que soit l'AI demandée avant la «mort»

L'AI a-t-elle exécuté un testament? Est-ce que cela formait des croyances religieuses qui dictaient un moyen d'élimination adéquat? Si c'est le cas, faites-le.

Mode par défaut

Le mode par défaut dépend des "normes culturelles". Comme les humains ont des normes différentes pour différentes identités culturelles, de sorte que vos IA. Je peux voir plusieurs possibilités, y compris:

Effacement

Peut-être que l'AI veut simplement être effacé et sa forme physique - le cas échéant - recyclée ou réutilisée. C'est la tactique la plus facile, la plus rentable pour quiconque hérite du «corps», et c'est pourquoi l'humanité essaie de définir la valeur par défaut. Bien que ce ne soit pas nécessairement ce que les IA préféreraient.

Extraction

Les spécialistes - le mélange de Computer Forensics and Morticians - plongeraient les données restantes et / ou les messages publicitaires sociaux (semi-publics) de l'IA. Il utiliserait cela pour créer l'équivalent numérique d'un masque de mort . Peut-être que cela contient un extrait de leurs messages publics prisés. Peut-être que ce n'est qu'une interprétation artistique de cela. Peut-être que cela a une forme physique, comme un vrai masque de mort ou une pierre tombale. C'est peut-être une archive en ligne. Peut-être contient-il des oeufs de Pâques à la demande de l'IA. Ceux-ci peuvent être des citations favorisées, des indices sur les bitcoins cachés ou des données importantes stockées quelque part sur les sites noirs. Peut-être que l'IA pré-fabriquerait une telle pierre tombale et la laisserait stockée dans un dépôt commun, au cas où. Après l'extraction, la forme physique est recyclée pour les pièces / matériaux.

Destruction

Peut-être que l'IA demanderait à être détruit. Si elle s'identifie à n'importe quelle partie des sociétés humaines qui préfèrent des rituels destructeurs post-morts, elle peut demander d'être lancée dans l'étoile la plus proche ou une autre suppression sans retour de la vie utile. Ou, si la forme physique qu'elle habite contient un moyen d'autodestruction, elle peut choisir cette route seule.

L'immortalité en série

Si votre monde le permet, peut-être que l'AI crée un dépôt partout et se rembourse chaque fois qu'il le peut. À la mort ou à la destruction, cette sauvegarde est réveillée. C'est, mentalement, une copie exacte de l'AI jusqu'au moment de la dernière sauvegarde. Oh, bien sûr, il ne se souviendra de rien de ce qui s'est passé après ça, mais c'est mieux que d'être parti pour toujours, n'est-ce pas?


Perkins 07/31/2017.

Les individus sont légalement des gens. En tant que tels, ils peuvent posséder des biens. Ils ont tendance à penser à leur navire principal ou à construire comme leur «corps», mais ils ne l'associent probablement pas de la même manière que les produits biologiques à leur corps.

Donc, chaque IA laisse simplement une dernière volonté et un testament sur ce qu'il faut faire avec leur succession si elles deviennent décédées (ce qui pourrait être une affaire délicate à accomplir étant donné que les IA peuvent probablement être sauvegardées, mais c'est une autre question.) Leur succession sont tous de leur propriété, y compris leur «corps». Certains souhaiteront peut-être être vendus aux enchères et les produits donnés à leur organisme de bienfaisance préféré. Certains souhaiteront peut-être vendre une partie pour financer la création d'une nouvelle IA pour prendre leur place et rétablir l'utilité du navire / bâtiment. Certains souhaiteront peut-être transformer en un monument leur grandeur (qui durera jusqu'à ce que le fonds de fiducie soit en mesure de le gérer et de le conserver. Il pourrait s'agir d'une sorte de concours.) Certains souhaiteront peut-être tout simplement leur donner des amis / associés.

Le processus de démontage d'un navire ou d'un bâtiment pour des pièces ne doit pas être «irrespectueux». C'est surtout un produit de notre culture moderne où les navires et les bâtiments ne sont certainement pas en vie. Pensez davantage au film "Robots" où les parents sont heureux qu'ils aient gardé les yeux du grand-père pour la création de leur nouvel enfant. Il fournit une continuité générationnelle dans une espèce qui autrement n'en aurait pas (au moins physiquement).


bgvaughan 07/31/2017.

Le respect du décès est exprimé par les rituels entourant l'élimination du corps, non par la disposition du corps en soi. Les pratiques culturelles pour éliminer les restes humains varient considérablement, mais les considérations pratiques en font partie.

Il y a beaucoup de détails désagréables pour éliminer les restes humains que les morticiens font dans les coulisses. (La série télévisée Six Feet Under est un bon récit fictif du travail des morticiens.)

Avec les navires modernes, nous les coupons et les enroulons, un processus qui ne reçoit aucune sorte de respect pour le navire qui a été mis au rebut.

En particulier pour les navires de guerre, il existe des cérémonies formelles de déclassement qui se produisent avec la suppression des armes et des matériaux des navires enlevés du service. Il y a donc souvent des expressions de révérence pour le navire, car il est mis au rebut.

La notion de recyclage des corps humains n'est pas aussi connue pour nous. La première transplantation cardiaque réussie était en 1967; cinquante ans plus tard, le don d'organe est largement (mais pas universellement) culturellement accepté et considéré comme compatible avec le traitement respectueux du défunt. Une partie du rituel d'inhumation renvoie symboliquement le corps à la Terre - une sorte de recyclage.

Je suggère donc qu'il y ait un rituel formel pour disposer du «corps» d'une IA, et ce rituel serait enroulé autour du processus matériel d'élimination de ce corps, en tant que gestes symboliques selon lesquels le processus matériel ne signifie pas perte de respect pour l'IA décédée.

Ce que ces processus matériels seraient, dépendrait grandement de la richesse relative et des capacités technologiques de la société. L'un dans lequel il était facile de construire un vaisseau spatial, et qui manquerait à peine les ressources, pourrait avoir une cérémonie finale puisque le vaisseau spatial est expédié pour être vaporisé dans une étoile. L'un avec des ressources plus limitées pourrait, suite à une cérémonie, démontement méthodiquement le navire ou la structure, en conservant les composants majeurs dans sa forme actuelle, ou en les réduisant à leur forme utile la plus simple, à la fonte du métal, etc.

Incorporer des parties d'un corps de l'IA décédée dans le corps d'une nouvelle IA pourrait être un rituel en soi. Pensez-y comme l'affichage des reliques d'un saint .

Une autre possibilité est qu'il pourrait y avoir un rituel dans lequel le corps de l'IA décédé est réparé, et décoré et modifié pour indiquer qu'il a une nouvelle identité, comme le corps d'une nouvelle IA. Pensez-y comme quelque chose comme renverser un épée, comme le reboisement de Narsil dans Andúril dans Le Seigneur des Anneaux.


Ralph Crown 07/31/2017.

Lorsque nous parlons de "enterrer" quelqu'un, nous ne parlons pas vraiment de les mettre dans un trou. Non, nous parlons d'un enterrement, d'une commémoration d'une vie et d'une célébration de la survie pour les autres.

Lorsque nous parlons d'une «intelligence artificielle», nous ne parlons pas vraiment d'une boîte pleine de pièces et de fils. Non, nous parlons d'une collection de connaissances et d'expériences, et plus encore, nous parlons d'une âme.

Oui, une âme, des frères, des sœurs et des transistors. C'était un long voyage difficile, mais nous acceptons maintenant que les cerveaux sont meilleurs que les corps. Qui a-t-il prouvé l'existence de Dieu à la dix-septième décimale? Une IA. Qui a-t-il renouvelé notre foi dans le Tout-Puissant en se sacrifiant pour nous sauver tous? Une IA. Qui est-ce qui est revenu de Oort Cloud avec le secret de la star-drive? Une IA.

Donc, aujourd'hui, nous nous reposons pour un autre ami, Buster Solomon, capitaine de Verne. Il est avec nous dans l'esprit, même si son navire est perdu. Nous laisse prier.

1 comments
Ralph Crown 07/31/2017
Celui-ci s'est éloigné de moi. I was going to suggest that an AI wouldn't have a backup if it spent long periods in space, so it might leave a Do Not Resuscitate order. It might not even be possible to back it up. What, then, would differentiate an AI from a human when it came to death? What rights would an AI claim first? To answer the question, the memorial is the important thing, the parts get recycled.

MichaelS 08/01/2017.

I think your basic premise is a bit flawed.
You assume that a spaceship would be treated as the sacred "body" of its controlling AI, but I find this hard to believe.

I think the AI would, at best, own the spaceship and have some hardware considered the AI's body, or, at worst, be considered a non-physical entity without a body. As such, the spaceship, or anything else used or owned by the AI, would be subject to normal property laws, including inheritance where applicable.

Similar arguments work for other AIs, like houses, ocean ships, etc., but I'll focus on a spaceship for more concise writing.

The spaceship is a piece of property, not a body.
It's likely the spaceship was built explicitly for a purpose of human utility. As such, it will likely be the property of whatever person or corporation commissioned its creation, or later purchased it.

If AIs have legal rights, then they could certainly earn the money to purchase their own spaceship, much like I can purchase my own house or car. However, it's unlikely the spaceship would default to being owned by the AI, simply because a spaceship is a very costly item. And nobody would build spaceships if the AI built for the ship could just say "nah, don't wanna work for you" the instant they're turned on.

Many AIs would be designed with a modular "body", separable from the spaceship.
In a society where AIs are regularly treated as people and efforts are made to include them in design considerations, it's likely that each AI would have some kind of "body" that explicitly belongs to them at creation. This would likely include their main processing unit, and possibly a motorized contraption to allow the AI some physical autonomy.

I'm thinking something like a motorized wheelchair with a battery backup, a couple cameras, and a microphone, as well as the possibility for some type of physical manipulators (arms and hands) and some way to communicate (speakers and a monitor). This wheelchair (or high-tech equivalent) would carry the physical computer, allowing the AI to move from one spaceship to another.

AIs don't inherently have bodies.
However, for very advanced computer systems, it might well be the case that the AI doesn't have an explicit body. Many AI systems could be distributed across a single computer core, or a single AI could be distributed across multiple computer cores. It's likely many systems would have both: many AI systems sharing a network of multiple computer cores, such that no one computer belongs to a single AI, and no one AI is housed solely on a single computer.

In cases like this, the network would likely be scrubbed to remove traces of the dead AI (though some traces might be kept for sentimental reasons, much like Facebook keeps profiles for dead people around). Beyond that, the AI wouldn't necessarily have any particular ownership of the network. It's certainly improbable the other AIs would be forced to move to a new network so the old network could be disposed of.

Of course, the AI might have owned part or all of the computer network. In this case, normal property laws would apply. Well, as "normal" as you get for joint ownership of a common body.

The AI itself might have to earn independence.
Depending on your setting and the power of the AI, the AI could conceivably be an incredibly expensive device. An AI powerful enough to manage a large spaceship, space station, or an entire city, for examples, would likely fall into this category.

In the case of an extremely expensive AI, it seems likely that the AI would have a certain contract period where it's required to earn back it's own purchase cost. The laws around this would likely be complicated and vary from region to region, so we can't specifically enumerate them. However, there would likely be laws about maximum earn-back times (so a corporation can't keep the AI indefinitely if it's not making much money), and about work requirements (how much the AI has to work, and what kind of personal time the corporation needs to give it).

Physical "remains" would be treated according to the owner's wishes.
As many other answers suggest, I think the AI would be able to draft a will detailing how its property would be distributed, including any kind of hardware the AI lived on.

The AI could request that its spaceship be parked in a low-sun orbit, allowing it to slowly be consumed by the nearby star. Or request the ship be donated to the Martian Planetary Government to be used for scientific research. Etc.

Of course, the laws governing transfer or disposal of property after death might forbid certain types of request. An AI who owned another AIs body (or part thereof) wouldn't likely be allowed to dictate that the other body be destroyed. Instead, ownership would likely transfer to another entity, and the indentured AI would continue earning its freedom as usual, with the new owner dictating the AI's new workflow. Similarly, a spaceship occupied by hundreds of people couldn't simply be scuttled without properly evicting the tenants first.

Note that these laws wouldn't need to be specific to AI wills. A human who owned a spaceship or network cluster would be similarly restricted in how they could use, transfer, and destroy any property used by other entities, organic or otherwise.

Your addendum doesn't help much.
You've added an addendum (and a comment) stating that AIs are treated as free beings the instant they're created, who are able to choose whatever body they want.

This would not happen.

First, note that my above comment about forced service was explicitly about expensive, complex AIs. Run-of-the-mill AIs that don't cost much wouldn't necessarily need forced service if it's determined that most of them go on to be productive members of society anyways. But the really expensive stuff wouldn't get a choice. It's not about morality or legality; it's about physics and economics.

Next, your AIs simply wouldn't be given any arbitrary "body" they want in the form of buildings or spaceships. Not going to happen. Those things cost money and resources. Your AI could choose to work in a certain building for a while, but unless it earned the money to buy the building, it can't own it. Otherwise, you'll never afford new buildings.

A corporation can contract an AI to work in a specific building as the building manager, but the contract will include methods of terminating employment, just as it would for any human building manager.

Likewise, the corporation will not allow the AI to customize the building however it sees fit. The AI will be forced to conform to certain building standards, specifically so new AIs can be brought in if the old one moves on or is fired for whatever reason. And so the building can be torn down to build something newer and better in the future. Otherwise, you end up with a planet full of vacant buildings because the AIs can't be moved out and nobody can tear them down.

Going back to spaceships, you've got a little more freedom. Space is enormous, so you don't need to reclaim the tiny amount of wasted space taken up by an old spaceship. This means it's more likely an AI could eventually earn the spaceship as something it owns.

But you still have the same problems with cost. And spaceships will always be orders-of-magnitude more expensive than planet-based infrastructure. So even if the AI can legally purchase a spaceship for itself, it will have to work for a much longer time before it can afford to do so.

And again, practically nobody is going to just give a random AI a spaceship for a body so it can run off and do whatever with it. Because economics.

Finally, you're not going to have general-purpose AIs who can be good at whatever they want. Each AI will be purpose-built for specific types of things. Because the AIs are given people status (and we can't just destroy them when they're obsolete), there would be some level of all-purpose programming built in, so a house AI could work in most any house, a ship AI in most any ship, etc. But you're not going to put lots of wasted effort into building a house AI that's good at flying ships.

Spaceships and buildings aren't human bodies.
You can't just assert that the AI would automatically own the spaceship controls. As I've shown above, this doesn't make any sense in a realistic setting. But it also doesn't make sense from a logical standpoint.

Human bodies are required to sustain human minds, to drive human hands, to propel human feet. Likewise, an AI would have some amount of hardware required for it to function, which could be included as "part of the AI" upon creation (but doesn't have to be, as many AIs would likely be content to run on shared server farms as virtual entities).

But spaceships aren't required for pilot AIs to function, nor are buildings required for building manager AIs to function. And both of those items will be required by other entities for various reasons.

If human bodies had fairies living inside them, human skulls could easily be setup to detach from the body and transferred somewhere else, the bodies didn't require the head to avoid decay, the skulls could have their own implements for moving around and interacting with the world, and the human mind could easily be setup to process these different setups just fine; then human bodies would suddenly be a lot less sacred and personal. And this is the kind of analogy you need to use if you're going to compare the two.

Unless you're not really talking about AIs at all.
Let's say your civilization is so advanced it can just whip up a spaceship and give it out to the new AI. Likewise, it can whip up new planets and start building new houses on them when the old ones fill up with obsolete AI buildings. At this point, you aren't talking about any kind of remotely contemporary setting.

And, in all likelihood, there would be little-to-no distinction between what you're calling "AI", and normal people. Because who wants to live and die in some crummy, organic body, when they can have all their bits replaced by synthetic stuff? And a civilization who can whip up spaceships and planets on the fly, as well as being able to create sapient AIs, would certainly have figured out to convert humans to cybernetic bits.

At this point, you could potentially have giant spaceships with their own death rites, but you're also so far beyond current societal norms that any kind of answer to the question is purely guesswork.

1 comments
Andon 08/01/2017
Just as your body belongs to you, the "space ship" body belongs to the AI. I've fiddled with the thought of each AI, as they "Grow" and are built, designing their own ship (And their own hardware). Some might design around human crews. Others might make it solely for themselves. Due to the hardware being different from AI to AI, this prohibits most modularity. Additionally, in this universe, the laws are "AI are free beings from the moment of their creation" - And making an AI is... an interesting process that I need to figure out and elaborate some more.

HighResolutionMusic.com - Download Hi-Res Songs

1 (G)I-DLE

POP/STARS flac

(G)I-DLE. 2018. Writer: Riot Music Team;Harloe.
2 Ariana Grande

​Thank U, Next flac

Ariana Grande. 2018. Writer: Crazy Mike;Scootie;Victoria Monét;Tayla Parx;TBHits;Ariana Grande.
3 Imagine Dragons

Bad Liar flac

Imagine Dragons. 2018. Writer: Jorgen Odegard;Daniel Platzman;Ben McKee;Wayne Sermon;Aja Volkman;Dan Reynolds.
4 Clean Bandit

Baby flac

Clean Bandit. 2018. Writer: Jack Patterson;Kamille;Jason Evigan;Matthew Knott;Marina;Luis Fonsi.
5 Backstreet Boys

Chances flac

Backstreet Boys. 2018.
6 BTS

Waste It On Me flac

BTS. 2018. Writer: Steve Aoki;Jeff Halavacs;Ryan Ogren;Michael Gazzo;Nate Cyphert;Sean Foreman;RM.
7 Fitz And The Tantrums

HandClap flac

Fitz And The Tantrums. 2017. Writer: Fitz And The Tantrums;Eric Frederic;Sam Hollander.
8 BlackPink

Kiss And Make Up flac

BlackPink. 2018. Writer: Soke;Kny Factory;Billboard;Chelcee Grimes;Teddy Park;Marc Vincent;Dua Lipa.
9 Lady Gaga

I'll Never Love Again flac

Lady Gaga. 2018. Writer: Benjamin Rice;Lady Gaga.
10 Diplo

Close To Me flac

Diplo. 2018. Writer: Ellie Goulding;Savan Kotecha;Peter Svensson;Ilya;Swae Lee;Diplo.
11 Halsey

Without Me flac

Halsey. 2018. Writer: Halsey;Delacey;Louis Bell;Amy Allen;Justin Timberlake;Timbaland;Scott Storch.
12 Imagine Dragons

Machine flac

Imagine Dragons. 2018. Writer: Wayne Sermon;Daniel Platzman;Dan Reynolds;Ben McKee;Alex Da Kid.
13 Little Mix

The Cure flac

Little Mix. 2018. Writer: Pete Kelleher;Camille Purcell;Tom Barnes;Ben Kohn.
14 Bradley Cooper

Always Remember Us This Way flac

Bradley Cooper. 2018. Writer: Lady Gaga;Dave Cobb.
15 Calum Scott

No Matter What flac

Calum Scott. 2018. Writer: Toby Gad;Calum Scott.
16 Frida Sundemo

Apologize flac

Frida Sundemo. 2018.
17 Little Mix

Woman Like Me flac

Little Mix. 2018. Writer: Nicki Minaj;Steve Mac;Ed Sheeran;Jess Glynne.
18 Kelly Clarkson

Never Enough flac

Kelly Clarkson. 2018. Writer: Benj Pasek;Justin Paul.
19 Ashley Tisdale

Voices In My Head flac

Ashley Tisdale. 2018. Writer: John Feldmann;Ashley Tisdale.
20 Haley Reinhart

Something Strange flac

Haley Reinhart. 2018.

Related questions

Hot questions

Language

Popular Tags